FFX Forum Index
FFX
Forum de l'alliance, discutions, délires, stratèges .....
 
FFX Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

:: Mes rps. ::

 
Post new topic   Reply to topic    FFX Forum Index -> La Maison FFX -> RP
Previous topic :: Next topic  
Author Message
arkun
Petit consomateur
Petit consomateur

Offline

Joined: 17 Feb 2008
Posts: 23

PostPosted: Wed 20 Feb - 11:28 (2008)    Post subject: Mes rps. Reply with quote

Alors ici je posterais tout mes rps, qu'ils plaisent ou non ( et toc Mr. Green  )

Ils seront les uns à la suite des autres ^^ voili voilou. Bonne lecture




Last edited by arkun on Wed 20 Feb - 11:49 (2008); edited 3 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 20 Feb - 11:28 (2008)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
arkun
Petit consomateur
Petit consomateur

Offline

Joined: 17 Feb 2008
Posts: 23

PostPosted: Wed 20 Feb - 11:35 (2008)    Post subject: Mes rps. Reply with quote

Arkun s’approcha de Kuart en le fixant du regard. Enfin ils allaient pouvoir débattre. Et lui, intendant spartiate, allait pouvoir la lui mettre bien profond. Kuart observa son adversaire, le visage méchant. Enfin il allait pouvoir lui montrer qui avait la plus grande…
Les adversaires se défièrent du regard puis s’assirent à la table sans se quitter des yeux. Tout autour, les spectateurs prenaient place. Ils avaient hâte de voir ce qu’il allait se passer entre le vieux et le jeune.
Le silence se fit pesant, aucunes paroles ne furent prononcées. Soudain Arkun décocha une grosse claque dans la tête de Kuart.
_ In your face, fit Arkun avec un sourire. Je commence.
Le novice ramassa sa tête et attendit l’établissement des règles.
_ Je vais donc prendre le rôle de l’attaquant.
_ Tin, tu fais chier, répondit Kuart. Je ne vais pas défendre ces poulets quand même ?
_ Euh…attends, laisse moi réfléchir….tu as la même gueule…pas de doute, tu les défendras avec véhémence.
_ Va te….
_ Hop hop hop, tu vois tu es aussi mauvais joueur qu’eux déjà….lui reprocha Arkun.
_ Bon ca va, allez finissons en ! fit Kuart. De toute manière, je vais te mettre mes arguments où je pense.
_ Ca reste à voir coco, lui répondit l’intendant. Bon alors. Je maintiens, tout comme hier lors de notre discussion, que le pacifisme ne peux exister.
_ Mais bien sur que si, contra le jeune spartiate. La preuve, les FP le sont.
_ Pacifique ? Mais ils sont en guerre en ce moment.
_ Evidement vu qu’on leur à déclaré la guerre, ils doivent bien se défendre quand même non ?
_ Et bien dans un contexte de survie, je pense que oui.
_ Comme tu le dis, fit Kuart avec un sourire. Nous, je dis « nous » car je suis censé être comme eux s’péce de…
_ Stop ! Flood ! Hors sujet, s’exclama Arkun.
_ Pardon. Bon je disais donc, nous sommes pacifistes. Si on nous attaque il est normal de se défendre.
_ Mais vous deviez privilégier les négociations non ?
_ Cela à été fait, mais les négociations ont échoués à cause des guerriers qui voulaient absolument se farcir notre tête.
_ Faut dire qu’avec une tête pareille, tu as vite envie de lui mettre des coups dedans pour la rendre plus jolie…fin bref…Bon, admettons, les négociations ont échoués. Mais alors n’est-il pas logique de continuer à essayer de rétablir la paix ? Car je te rappelle que (ouvre son dictionnaire de poche) la définition du pacifisme est la suivante : tendance à rechercher la paix par tous les moyens. Il est bien dis par tout les moyens.
_ Le moyen diplomatique à échouer, le seul autre moyen de rétablir la paix désirée était la guerre.
_ Donc si j’ai bien compris, votre autre système pacifique est la guerre, c’est bien cela ?
_ Oui, répondis Kuart après un moment de réflexion.
_ N’est ce pas contradictoire ? Car le contraire du pacifisme est bien la violence. Vous utilisez donc un oxymore pour…
_ Un quoi ?
_ Pardon ?
_ Tu as dis un quoi ?
_ Un oxymore…Ah ok, je vois. Trop con pour savoir ce que ca veux dire ? Bon comment expliquer pour que tu comprennes….C’est une figure de style fondée sur l’association de deux éléments contradictoires. Toi comprendre ?
_ Oui, mentit Kuart.
_ Bon, alors je disais…Vous vous dites pacifique mais vous usez de violence pour obtenir la paix, tout cela est dénué de raison.
_ Mais on a nos raisons, vous nous attaquez.
_ Certes et votre droit est bien de vous défendre, on ne peut vous retirer cela. Mais de là à refuser une paix quand on vous la propose.
_ Hehe, Mae victis. Malheur aux vaincus. Nos raisons sont totalement fondées.
_ Ah oui ? Pourtant, la raison est la faculté de juger propre à la fourmi de distinguer le vrai du faux, le bien du mal. Appelée faculté de principes en tant qu’une proposition sera dite rationnel si elle obéit à 2 types de principes : d’une part d’ordre logique (principe d’identité, non contradiction, principe du Tiers-exclus) et d’autre part des principes épistémologique de conformité à la réalité (principe de finalité, causalité). Or si j’analyse correctement vos actions, il apparait que vous n’obéissez pas à votre principe d’identité en ne faisant pas tout pour restaurer la paix, vu que vous la refusez, mais en plus vous allez au delà en poussant le vice à attaquer les guerriers.
_ Hé Momo. Pousse pas le bouchon trop loin. Nos raisons ne sont peut être pas en accord avec nos principes mais on a quand même le droit de nous défendre.
_ Certes, à la différence qu’il y en a une entre le principe de défense et celui d’attaque. Si vous vouliez vraiment la paix, vous seriez resté dans vos loges, attendant nos légions de pieds fermes, certes, mais sans venir chez nous.
_ L’attaque est la meilleur défense et…
_ Et ceci est un principe guerrier, non pacifique.
_ Si je comprends bien, reprit Kuart après un silence, en tant que pacifiste, nous aurions dut lancer des appels à la paix sans cesse ?
_ Si on considère que le pacifisme est la doctrine ou l’attitude qui privilégie la recherche et le maintient de la paix entre les peuples alors oui.
_ Et en plus de cela, nous aurions dut ne jamais nous défendre c’est bien ca ? Tu nous prends pour des cons ou des pigeons ?
_ Toi oui, eux, pas tous. En fait, un vrai pacifiste, attend que l’on s’écrase chez lui et ne porte pas la guerre chez les autres. Son but est la paix immédiate, pas la continuité des combats.
_ Possible, fit Kuart.
_ Autre chose, vous vous dites en position de force, vous en tirez une gloire puérile puis vous imposer vos conditions.
_ Comme je l’ai dis, vous nous avez attaqué, vous avez perdu, il est normal qu’il y est réparation.
_ A la différence que vous exigez des sommes énormes. Et en plus de cela au lieu de signer une paix dés qu’elle est demandée, sur de votre force, vous préférez vous lancer dans une conquête des terres. Et ceci pourquoi ? Deux raisons me viennent à l’esprit. La première est la plus logique, c’est que vous êtes pacifiste le temps d’avoir des armées conséquentes. La seconde est que vous voulez faire un exemple. Chatiez ceux qui ont osé vous toucher afin de lancer un avertissement aux autres.
_ Et alors ?
_ Et alors ? Je dis bien joué. Il est vrai que parfois on peut se poser la question ! Est-ce si monstrueux que de prendre une cité, tuer les femelles et petits devant les males, puis décapiter ces dernier afin de déposer leurs têtes sur les piques à l’extérieur ? Lorsque nous lâcheront les survivants, ceux-ci parleront de fourmis impitoyable, monstrueuse. Et pourtant est ce le cas ? Sommes-nous des monstres ? Non point. Nous ne faisons qu’une guerre psychologique. Descendre leurs morals, leur enlever leur confiance. Vous, vous influez la peur dans le cœur de vos ennemis. C’est une stratégie comme une autre, une stratégie guerrière.
Le jeune spartiate ne sut quoi répondre. Arkun lui sourit.
_ J’ai raison. J’tai niquer.
Kuart mis alors une grande claque à Arkun.
_ In your face, répéta Kuart. C’était pour clore le débat.


Back to top
arkun
Petit consomateur
Petit consomateur

Offline

Joined: 17 Feb 2008
Posts: 23

PostPosted: Wed 20 Feb - 11:39 (2008)    Post subject: Mes rps. Reply with quote

On se demande bien souvent qui nous sommes. D’où nous venons et pourquoi nous sommes nées. Pour ma part, je ne me pose pas ce genre de questions. Je viens de la fourmilière de ma mère, maintenant détruit par les FFX. Je suis une humble soldate qui a survécu au massacre. Et mon seul but est de survivre en ce monde.
Seul, coupé de tout, sans mes sœurs, sans mon refuge, sans rien. Juste seul.
 

Je me rappelle ce jour d’hiver, gravé dans ma mémoire comme une brulure sur ma peau. J’étais parti escorter une ouvrière qui avait trouvé un filon de nourriture. Je devais assurer sa sécurité pendant son traçage. Son filon n’était autre qu’une tartine beurré tombée dans l’herbe. Une fois le chemin de phéromones tracées, nous avons attendu. Mais aucune ouvrières ne vint. Je suis un mâle. Malformé, je ne peux voler, ni me reproduire. Je suis donc obligé d’avoir un rôle de guerrier et de prouver ma valeur au combat. Je suis donc retourné en arrière afin de comprendre la raison de ce retard.
Mes sœurs c’était bien battu. Pour l’une d’entre elles tombées, 2 ennemies l’accompagnaient dans le trépas. Mais cela n’avait pas suffit. La reine, ma mère, était couchée sur le dos, percé par des milliers d’aiguillons, tranchées par des milliers de mandibules. Sa tête m’observait d’un regard accusateur quelques centimètres plus loin.
Les larves ? Hier encore j’entendais leurs cris dans la nurserie. Plus jamais ce cri ne parviendrait à mes oreilles.
Que devais-je faire ? Plus de mère, plus de sœurs, plus de mémoire collective, plus de raison d’être…
 

Maintenant, il neigeait. Mes traces me suivaient tout comme mon ombre. J’espérais que c’était les seuls choses à me suivre. J’étais transit par le froid, incapable de me protéger du froid efficacement. Tout était si confus dans ma tête. Certains appelaient cela la liberté, moi j’appel ca l’horreur. L’horreur de se retrouvé seul, seul au monde, sans personne pour se protéger, avec qui discuter, échanger la nourriture. Le choc était immense pour moi, mais j’essayais de passer outre cette socialisation. J’essayais de me dire que j’avais pour but de raconter mon histoire, ce qui c’était passée.
 

Ce ne fut que quelques jours que je le rencontrais. J’étais  moitié mort de faim et de froid. L’ouvrière n’avait pas survécu à la température et au manque de mémoire collective. Moi j’avais épuisé toutes mes réserves et la neige me réservait déjà un linceul blanc d’une pureté absolu.
C’est alors qu’il est venu. De sa bouche est survenue la plus délicieuse des nourritures, de ses yeux je sut que mes prières étaient exaucés. On m’avait trouvé. Quelqu’un. Sur le coup que ca soit FFX ou autre, je n’en avais cure, j’étais partiellement sauvé, et cela me suffisait. Le noir suivi ces pensées…
 

Je me suis retrouvé dans une salle d’examen. Couché sur un lit de feuille, des médecins s’occupaient de moi. Après m’avoir sermonné d’être sorti en pleine tempête de neige, elles m’ont laissé me reposer un peu.
Je me réveillai à nouveau. Une ouvrière m’attendait. Apparemment la reine des lieux voulait me voir. Ce qui était la moindre des choses. J’accompagnais l’ouvrière, tout en essayant de la séduire un peu, au cas où cela pourrait me servir, mais celle ci semblait insensible à mes charmes, ce qui commença à m’inquiéter, me demandant si le froid et le gel ne m’avaient pas enlevé mon doux regard ténébreux. Mes pensées s’enfuirent lorsque je m’aperçus que j’étais arrivé en présence d’une reine imposante. Trônant au milieu de différent débris de nourriture et de plusieurs dizaines d’ouvrières.
 

Ne sachant comment réagir, je fis comme avec ma mère, je m’inclinais sur la droite.
 

_ Relève toi guerrier, dit-elle sur un ton agréable. Après que j’eus obtempéré, elle enchaina. Que faisais tu donc sur nos terres ? Si loin de chez toi ?
_ Ma reine, je viens à vous afin de vous annoncer la nouvelle, commençais je. Ma fourmilière n’est plus. Mon peuple n’est plus. Je suis le dernier survivant de cette colonie jadis puissante et respectée. Je pourrais vous raconter mon histoire, mais je ne pense pas que cela puisse vous intéresser.
_ Je suis la seule à juger de ce qui m’intéresse ou non. Ma seule question sera : qui ?
_ FFX, répondis je hargneux.
 

Survint alors un mâle, par une porte située derrière la reine. Plus jeune que moi, mais avec la démarche d’un guerrier, il s’apparentait plus au prince qu’à un misérable combattant comme moi.
La reine le regarda s’approcher puis fixa son attention sur moi.
 

_ Tu as une dette de sang envers nous.
_ Je saurais m’en souvenir ma reine.
_ En faite, ta dette va vers mon fils. Je te présente le prince Contract.
_ Prince…fis je avec un certain respect. Rejeté par les mâles princiers de ma fourmilière, je m’attendait à la même réaction de sa part. Mais celui-ci ne fit que me regarder avant de prendre la parole.
_ Je t’ai sauvé. Ta dette va donc à mon égard. Tu n’es pas esclave, mais si j’ai bien compris, tu n’as plus rien, plus de colonie, plus de mère, plus de famille…Je pense que tu seras bien ici, n’est ce pas mère ?
 

La reine Sparta, mère du fier Contract, Souveraine des terres alentours, m’observa avant d’hocher la tête.
 

_ Suis moi, fit le prince.
 

Depuis ce jour, je suis Arkun, mâle survivant. Je fus le premier spartiate à ne pas être née ici. D’autres suivirent. Allant à l’encontre de leur sentiment de conquête, Contract et Sparta réussirent à s’allier à leur cause, les survivants des différentes colonies détruites. Bientôt, la Garde des 300, comme s’appelait la bande de joyeux lurons aux ordres du prince, compta 31 membres. Fier guerriers, fidèle n’ont pas à une mère patrie, mais à une terre d’accueil, non pas à un prince, mais à un sauveur et ami, non pas à une colonie, mais à une idéologie…..Celle de Sparta.


Back to top
Guarana(Admin)
Administrateur

Offline

Joined: 09 Feb 2008
Posts: 462

PostPosted: Fri 22 Feb - 03:19 (2008)    Post subject: Mes rps. Reply with quote

^^ jolis j'aimerais pouvoir en faire autant mais je n'ai pas les capacité

Back to top
arkun
Petit consomateur
Petit consomateur

Offline

Joined: 17 Feb 2008
Posts: 23

PostPosted: Fri 22 Feb - 08:57 (2008)    Post subject: Mes rps. Reply with quote

Tout le monde en a les capacités Guarana ^^ Tu crois que je n'ecris que de cette année? ^^ Ca fait prêt de 8ans que j'ecris ^^ Mon premier ecris officiel m'a valu 19.5 en francais en 6eme, j'ai garder la copie comme trophée Very Happy
Faut s'entrainer c'est tout. Et puis je vais te dire, j'ecris mais c'est encore bien merdique Very Happy


Back to top
arkun
Petit consomateur
Petit consomateur

Offline

Joined: 17 Feb 2008
Posts: 23

PostPosted: Fri 22 Feb - 09:08 (2008)    Post subject: Mes rps. Reply with quote

Vautrée dans sa loge, Arkun regarda ses trois chefs de guerre s’avancer vers elle et le saluer respectueusement. Barloc, le chef de son armée d’élite, Morgus le maître de l’espionnage et Roto l’éclaireur étaient de retour de leur attaque contre Piniouf, la fourmilière voisine...

- Salutations, soldates ! Comment s’est déroulée…La vache ! Qu’est-ce que c’est que cette puanteur ?! C’est quoi qui renarde comme ça ?!
- Ni renard, ni vache, mais fourmi, chef, répondit Morgus d’un air gêné. C’est l’ennemi qui nous a collé son odeur, impossible de s’en défaire.

Arkun grimaça et fit reculer ses soldates en se bouchant le nez avec sa patte.

- Ma parole, c’est infect. En plus de terres, ils manquent de sources les copines fourmis. Enfin, je vous écoute, mais prestement, parce que j’ai la gerbe de fin de bouffe de chenille là.
- Nous revenons victorieux après une semaine d’absence et un rude combat, chef !
- Ah oui, j’ai appris ça. Dites-moi, trois jours pour traverser une seule clairière, vous avez visité durant le trajet ?
- On a perdu un peu de temps pour trouver notre route, admit Barloc en jouant avec ces mandibules.

- Je savais bien qu’il fallait prendre à droite de la Souche des Termites.…marmonna Roto.
- Du coup, on a un peu tourné, ajouta Morgus. Mais nous avons découverts une série de trous parfaitement affreux et remplis d’une nouvelle espèce de champignons bleus délicieux.

Arkun fixa le maitre espion d’un air perplexe. Ce dernier jouait à entortiller ses antennes autour de ses mandibules puis à faire des nœuds avec ses griffes. . Durant quelques instants et sous les yeux de tous, il tenta vainement de se libérer puis finit par abandonner, laissant son antenne enroulée autour de sa mandibule.

 
- Bref ! lança Arkun, dépitée. Vous avez fait du tourisme, j’en suis ravi. Et sinon, l’assaut ?
- On leur à pris 5m² ! annonça triomphalement Barloc, responsable des assauts.
- Répétez voir ? Je vous envois avec cinquante mille soldates raser une forteresse désertée par son armée et vous prenez 5m² ?!
- Ils étaient assez grands, bredouilla Barloc. Et puis on n’a pas utilisé toute l’armée, juste une dizaine de soldates.


Les antennes d’Arkun s’affaissèrent sous la surprise.

- Deux feuilles sont tombées sur le chemin de phéromone, expliqua l’éclaireur.

- Et vous n’avez pas jugé bon d’en retracer un autre ?
- Pas envie, répondit Roto en regardant en l’air.
Arkun commença à s’étouffer.
- Oui et moi je me fuis trompé de coin avec mon groupe. On est allé efpionner le voifin…s’écria Morgus.
- Et vous ?! s’écria Arkun  pour Barloc. Vos soldates ?!
- On n’a pas participé non plus. A dix, j’allais pas risquer la vie de mes soldates non mais ho !
- Il n’empêche qu’on a remporté la victoire ! Aucune ouvrière présente n’a pu nous résister.

Arkun passa la patte sur sa tête, un début de migraine naissant.

- Et les trois jours du retour ? osa-t-il à peine demander.
- On s’est trompé de chemin au croisement du Terrier Rasant.
- Bah, le pire, c’est que je m’y attendais, énonça Arkun. Donc, Roto, trois jours dans la forêt de nuit, Morgus, trois jours d’exil et vous le général de pucerons, trois jours de corvée de nettoyage de loges.
- Mais nous avons vaincus, chef ! protesta Morgus, l’antenne de sa mandibule le faisant postillonner.

- Absolument. C’est pour cela que je vous ai préparé une récompense particulière. Vous allez obtenir un grade spécial tous les trois.

La fourmi s’approcha d’elles et de sa griffe, grava sur leurs fronts leurs nouveaux grades.

- Euh, chef, que fignifient les inifiales P.P. gravées en gros ?
- Votre nouveau grade : Pucerons Péteux.


Back to top
bobobubu
Alcoolique
Alcoolique

Offline

Joined: 09 Feb 2008
Posts: 83
Localisation: devant mon pc

PostPosted: Mon 25 Feb - 11:08 (2008)    Post subject: Mes rps. Reply with quote

arkun wrote:
Faut s'entrainer c'est tout. Et puis je vais te dire, j'ecris mais c'est encore bien merdique Very Happy
oé ça c'est bien vrai c'est encore bien merdique Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire


no je lol c'est super ces textes moi franchement j'admire Okay


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    FFX Forum Index -> La Maison FFX -> RP All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group